Netflix au Maroc, deuxième offre de streaming légal du pays

Les marocains passent plus de deux heures par jour devant leur télévision, ce qui représente le tiers de leur temps libre (selon la dernière enquête sur l’emploi du temps des marocains réalisée par le HCP). Si les chaines de télévision étrangères et nationales se taillent la part belle des audiences, les marocains regardent également du contenu choisi à travers les DVD de films ou de séries (dont la mode a bien pris au Maroc).

Récemment, la compagnie de streaming moyen-orientale icflix a lancé au Maroc une nouvelle manière de consommer la télévision : le streaming légal. Proposée pour la somme raisonnable de 60 dhs (soit le prix d’une dizaine de DVDs), icflix ouvre à l’abonné une bibliothèque de films et séries, principalement arabes et bollywoodiens.

Dans le même temps, Netflix s’est rendu célèbre au Maroc grâce aux séries produites, comme ‘House of Cards’ ou ‘Orange is the new black’, qui ont été largement piratées. Les marocains se sont attachés aux productions de la société américaine mais il était jusqu’à aujourd’hui difficile d’en profiter légalement dans le pays (outre les copies piratées, il était possible d’avoir accès à Netflix  si l’utilisateur change son adresse IP en utilisant un logiciel dit VPN).

L’annonce de l’arrivée officielle de Netflix au Maroc a été faite lors du Consumer Electronics Show (CES) qui s’est tenu à Las Vegas. Le Maroc a figuré parmi plus de 130 pays, ou se lance désormais le géant américain du streaming vidéo. Toutefois, le service d’abonnement ne pourra être payable au Maroc qu’avec une carte bancaire internationale, ce qui représente un frein important à la pénétration du produit. La contrepartie des abonnements mensuels va de 8 à 12 dollars (soit entre 82 et 124 dhs), en fonction de la définition de l’image, et de la possibilité de visionnage sur tablette ou smartphones.

C’est plus cher qu’icflix et moins facile à payer (icflix est payable en carte bancaire marocaine, SMS et Wafacash) mais l’offre de Netflix est bien différente. En plus de proposer des séries à succès, Netflix réalise ses propres productions ; des séries à succès mais pas seulement. Récemment, le réseau s’est illustré dans la production de documentaires à messages forts, comme le troublant documentaire série ‘Making a murderer’, qui a lancé un débat national aux Etats-Unis, tant la culpabilité du personnage principal a été remise en question par le documentaire.

Youssra Rahal

Commentaires